Ernst Mollenhauer

2019
Octobre
02

Ernst Mollenhauer

Ernst Mollenhauer est né en 1892, à Tapiau, en Prusse orientale, d’où vient aussi Lovis Corinth. Le père de Mollenhauer connaissait Corinth et lui a demandé son avis sur l’avenir de son fils qui souhaitait étudier la peinture. Malgré que Corinth ait encouragé le jeune Mollenhauer à peindre, celui-ci dut tout d’abord étudier le commerce.

En 1913, Ernst Mollenhauer commença ses études à la Kunstakademie Königsberg (Académie des beaux-arts de Königsberg), où son premier professeur fut Ludwig Dettmann. Pendant la première guerre mondiale, il fut enrôlé dans l'armée, mais, dès 1918, il put poursuivre ses études à l'Académie. Lors de sa visite à Nida en 1919, il rencontra Max Pechstein et Hedwiga, la fille d’Hermann Blode, le propriétaire de la maison d’hôtes.  Il épousa Hedwiga en 1920. Les perspectives pour les peintres étaient sombres en Allemagne à cause de la crise économique de 1920-1922 et Mollenhauer partit avec sa femme pour New York. Après des débuts difficiles, il réussit à bien gagner sa vie en travaillant pour une entreprise qui fabriquait des décorations.

Depuis la sécession de la région de Klaipeda (Memelland) en 1923, devenue une partie intégrante de la Lituanie, et en raison de la crise économique, le flux de vacanciers à Nida se réduisit. L'hôtel de Blode était au bord de la faillite. Mollenhauer revint de New York et remboursa les dettes de l'hôtel avec les dollars qu'il avait gagnés en Amérique. En 1924, il installa un studio à côté de l'hôtel. En 1925, il construisit un monument pour les peintres et entreprit des démarches en faveur du tourisme. Seules quelques-unes de ses œuvres de la période de 1925 à 1945 ont survécu à la guerre et sont maintenant connues par le public.  Il peignait dans un style expressionniste, ses formes se condensant progressivement.  Les motifs de ses peintures provenaient toujours de Nida.  

En 1929, Mollenhauer aida Thomas Mann à louer un terrain pour la construction d’une maison d’été à Nida, où Thomas Mann séjourna durant les années 1930 à 1932. À cette époque, le flux de touristes dans l’Isthme de Courlande, y compris à Nida, augmentait considérablement. Cependant, à cause de la persécution nazie de 1933, Thomas Mann dut fuir l'Allemagne et ne put plus utiliser sa maison de vacances. Mollenhauer s’occupa de la maison de Mann jusqu'en 1939. Lorsque la région de Klaipeda fut restituée au Troisième Reich, et à cause de la persécution nazie contre ce que l’on a appelé « l’art dégénéré », la collection d’œuvres d'art de Blode fut menacée de confiscation. Tandis que Mollenhauer, à cause de son style artistique, fut interdit de peindre. Néanmoins, les œuvres de Mollenhauer, ainsi que d’autres peintures de la collection de Blode, furent détruites en 1945, lorsque la Prusse orientale fut reprise par l’Armée rouge. 

En 1945, Mollenhauer retrouva sa femme et sa fille en Allemagne de l'Ouest et reprit sa carrière de peintre. En 1946, il vécut à Kaarst et en 1948, il s'installa à Düsseldorf.  Les œuvres de Mollenhauer reçurent la reconnaissance du public et il travailla comme peintre indépendant. Mollenhauer parcourut la France et l'Italie, mais il découvrit sa nouvelle patrie « artistique » sur l'île de Sylt, dans le nord de l'Allemagne, qui lui rappelait l’Isthme de Courlande sur lequel il ne pouvait plus retourner.

Mollenhauer était un expressionniste, cependant, son style changeait sans cesse, et les formes devinrent encore plus simples, plus grandes (plus visibles) et les couleurs plus intenses. Les motifs de ces peintures venaient de la Rhénanie, de l'île de Sylt, qui était son nouveau lieu de résidence. Néanmoins, Nida et l'Isthme de Courlande continuaient d’émerger comme sujet principal. Les peintures qu'il a réalisées de mémoire portaient une expression encore plus forte et ont été peintes dans un style très condensé.  

Ernst Mollenhauer est décédé à Düsseldorf en 1963. Son héritage créatif est conservé au musée régional de l’Est de la Prusse à Lüneburg.

Par le Docteur Jörn Barford